25 juin 2012

Désaccords imparfaits de Jonathan Coe chez Gallimard nouvelles

DSCN1824

Bon j'avoue je n'avais jamais lu de Jonathan Coe... peut-être par peur du pavé. Donc voyant ce recueil de nouvelles, je me dis que je n'ai plus d'excuses et que c'est une bonne entrée en matière.

En matière de quoi...  je ne sais pas trop, puisque en préambule l'auteur dit lui même avoir du mal avec l'écriture de formes courtes, et avoir du aller "draguer les fonds de son disque dur" pour en tirer des textes écrits durant ces quinze dernières années (UmUmUm c'est pas pour dire mais ça sent un peu le coup marketing... )

Donc en gros ... Jonathan Coe avoue avoir du mal avec les nouvelles, et moi même c'est un genre qui me déstabilise car je le trouve en général pas assez consistant et j'ai souvent du mal à en ressortir quelque chose... mais je vais essayer quand même !

Ces quatre nouvelles, même si seulement deux m'ont vraiment accrochée, sont intéressantes sur la manière dont elles illustrent chacune à leur manière ces Désaccords imparfaits, ces ratés du destin, et ces surprenantes coïncidences de la vie. Allant du doute quasi surnaturel à l'obesession de Jonathan Coe pour un film nommé La vie privée de Sherlock Holmes ( comme quoi les lectures se suivent... ), en passant par le sentiment amoureux, ses rêves et ses désillusions, nous voilà dans la vie de quatre personnages très différents qui chacun à leur manières vont mettre en doute les certitudes du destin, en le subissant, en le forçant... ou en l'évitant .

Quatre instants où la vie joue avec nous comme Johnatan Coe joue avec ses personnages, et avec lui même, dans ces nouvelles. 


Posté par LaMarette à 22:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Désaccords imparfaits de Jonathan Coe chez Gallimard nouvelles

Poster un commentaire